Le Booty Dance et le Cardio japonais, pour se remettre en forme dans l’originalité

Partager

Isabelle Nolin a ouvert les portes du centre Mouvement Épione en septembre dernier. Passionnée de la danse, du workout, de la mise en forme et de la gestion de poids, la jeune propriétaire intégrera très bientôt à son offre deux nouveaux cours qui sont à la fois amusants, entraînants et très musculaires. Êtes-vous prêtes pour le Booty Dance et le Cardio japonais?  

C’est dans son local de 200 pieds carrés, situé au Complexe Desjardins rue Belvédère Nord, qu’Isabelle Nolin fait danser et entraine des dizaines de personnes, principalement des femmes, dans le but d’augmenter leur forme physique et les pousser à se dépasser. Cours de danse, musculation, workout, stretching, activités spéciales enfant-parent, conférences, remise en forme et suivi de la gestion de poids individuel ou en groupe; Isabelle Nolin propose différentes options à sa clientèle pour garder la forme, pour adopter un mode de vie sain et pour se sentir mieux dans sa peau.

« Il est important de bouger et d’adopter un bon mode de vie, indique celle qui a d’abord été formée en danse. Je pratique la danse depuis l’âge de six ans. Au secondaire, j’étais dans le profil danse au Triolet et j’ai étudié au Cégep de Sherbrooke en danse. C’est à ce moment-là que j’ai vu une connexion à faire entre la santé et la danse », poursuit Isabelle, qui a reçu différentes formations en gestion de poids et en yoga santé, en plus d’avoir travaillé comme entraineuse au gym pour femmes Curves. Isabelle donne aussi des cours de danse à l’Université de Sherbrooke.

Ambitieuse et bien décidée à créer un centre qui met de l’avant la santé et le bien-être, elle est allée chercher l’expertise de Pro-Gestion Estrie pour se lancer en affaires. Mouvement Épione accueille, depuis son ouverture, des dizaines de personnes motivées à garder la forme ou déterminées à se prendre en main.

Deux nouveaux cours à l’agenda

Les projets sont nombreux pour Isabelle Nolin qui compte élargir davantage son offre. Les deux plus récents projets sont le Booty Dance et le Cardio japonais. Le cours de Booty Dance est déjà disponible à l’horaire et une nouvelle session s’ouvrira en janvier. Cette forme de danse très sexy et féminine fait particulièrement travailler les abdos, les cuisses et les fesses.

« C’est une danse très féminine et très musculaire, qui se danse sur une musique électro-swing, explique Isabelle. Avec les filles du cours, je compte monter une chorégraphie qui sera intégrée au spectacle de fin d’année du centre Mouvement Épione », poursuit-elle, précisant que cette danse est déconseillée au moins de 18 ans, en raison de son aspect très sensuel.

Quant au Cardio japonais, il s’agit d’une création d’Isabelle qui sera à l’agenda dès janvier. « J’ai eu l’idée de monter ce cours après avoir présenté une chorégraphie de danse japonaise. Pour les Japonais, la danse est une façon de se connecter avec la terre. C’est très ancré dans leur culture. Il s’agit d’une danse plus masculine que féminine, très cardio et extra musculaire. On plie beaucoup les jambes et on fait des sauts », indique Isabelle, précisant que ce cours s’adresse à tout le monde, mais il est déconseillé aux personnes souffrant de problèmes de genoux.

D’autres projets de nouveaux cours sont aussi en développement, dont un cours musculaire pour les gens souffrant d’arthrose, en partenariat avec la kinésiologue Annie-Claude Lavergne, ainsi que des cours de danse dédiés aux petits âgés de trois à six ans.

« Mon objectif est de me faire connaitre davantage pour que mon école fonctionne à plein régime. Pour le moment, je suis seule à donner les cours, mais j’aimerais éventuellement créer des emplois étudiants de professeurs de danse à temps partiel, pour les cours qui s’adressent aux enfants. J’aimerais aussi engager des professionnels pour des activités spéciales ou pour d’autres cours connexes. »

Bien dans sa peau, d’abord et avant tout

 Pour Isabelle Nolin, l’estime de soi et le bien-être corporel sont deux aspects importants dans sa manière d’enseigner. Dans son programme de gestion de poids, elle priorise d’ailleurs une approche à long terme plutôt qu’un régime strict et rapide.

« Bien souvent, lorsqu’on fait un régime, on arrête tout une fois le poids perdu. Le but est plutôt de trouver un bon mode de vie. Avec l’âge et la pression sociale du corps parfait, les femmes peuvent ressentir une baisse de la confiance en soi, en plus de ressentir une baisse d’énergie. Elles veulent changer de mode de vie, mais ne savent pas comment s’y prendre et quoi choisir à travers toutes les offres commerciales parfois trompeuses. Elles ont besoin de se faire guider, de remporter des petites victoires un jour à la fois. Il faut comprendre que c’est en ayant un meilleur mode de vie que notre poids peut diminuer. Le moyen d’y arriver est un peu plus long, mais on ne regagne pas le poids perdu », conclut Isabelle.

Pour en savoir plus sur cette entreprise sherbrookoise, visitez la page Facebook Mouvement Épione.

Pour lire d’autres belles histoires d’entreprises d’ici, rendez-vous au progestion.qc.ca.

 

Partager

Articles récents

Agriculture Sherbrooke

« Nous récoltons à la main, même lorsqu’il fait -10 degrés! »

21 janvier 2020

Nouvelle entreprise

Une bourse du Fonds Nouvel entrepreneur pour le projet Mouvement Épione, d’Isabelle Nolin

17 janvier 2020

Articles Reliés

Entreprise vedette

Objectifs : valoriser l’achat local et les pratiques écoresponsables

16 janvier 2020

Entreprise vedette

La nouvelle cuisine du prêt-à-manger signée Madame Dupont & Compagnie

10 janvier 2020
Toutes les publications