Noël au Marché de la Gare : une vitrine exceptionnelle pour les producteurs d’ici

Partager

Pour une toute première année, c’est la Corporation du Marché de la gare de Sherbrooke qui est à la tête du traditionnel événement Noël au Marché de la Gare. Cette année, une quarantaine de producteurs de la région seront sur place pour faire découvrir au public toutes les richesses des produits du terroir d’ici.

Sylvie Brunelle est coordonnatrice au Marché de la Gare de Sherbrooke. Elle est derrière cette première édition organisée par la Corporation du Marché de la Gare (Noël au Marché de la Gare était auparavant organisé par Destination Sherbrooke). Depuis quelques semaines, avec l’aide de Sébastien Filteau, un employé étudiant de l’Université de Sherbrooke, Mme Brunelle s’affaire à l’aménagement du Noël au Marché de la Gare.

Recrutement des producteurs et des artisans, décoration, montage des kiosques et des tables extérieures, installation de la forêt de sapins, montage de la programmation culturelle et artistique; le travail derrière ce marché de Noël est immense.  Et cette année, on veut mettre davantage l’agriculture au cœur de l’événement.

L’objectif? « Miser sur un marché attrayant, avec d’abord des producteurs de Sherbrooke et de l’Estrie, répond Mme Brunelle. Nous nous collons sur le Plan de développement de la zone agricole (PDZA), adopté par la Ville de Sherbrooke l’an dernier. »

Près de 150 producteurs de partout au Québec se sont inscrits pour prendre part à cette édition. De ce lot, 46 ont été retenus (80 % proviennent de l’Estrie).

Kombucha de sapin, bacon de sanglier et érable, gins, miels, œufs de cane, pétillant de rhubarbe, shooter de sirop d’érable, produits faits à partir de cassis, vins, tisanes, fromage de chèvre, fines herbes séchées, savons naturels au lait d’ânesse; l’objectif de Sylvie Brunelle était de mettre de l’avant des produits locaux originaux et de qualité.

« Pour faire le recrutement, je me suis mise dans la peau du client. Qu’est-ce que j’aimerais retrouver au Marché? J’aimerais de l’originalité, de la fraicheur et de l’abondance. J’aimerais des produits que je ne retrouverai pas à l’épicerie et qui compléteront l’offre avec les marchés intérieurs (du Marché de la Gare). »

L’événement permet simultanément d’encourager l’achat local et de découvrir l’humain derrière le produit. « C’est un moment privilégié où les producteurs peuvent se raconter et partager leur passion avec la clientèle, souligne Mme Brunelle. C’est aussi une belle vitrine, puisque plusieurs d’entre eux font une grosse partie de leur salaire annuel lors du marché de Noël. »

La population est de plus en plus conscientisée à l’achat local, tant pour l’économie que pour l’environnement, mais il reste encore du chemin à faire et des gens à sensibiliser. « L’achat local s’implante de plus en plus dans la vie des gens, mais effectivement, il reste du chemin à faire. Un marché public est un bon endroit pour découvrir les producteurs. On gagne à acheter localement! »

Notons que Noël au Marché de la Gare prend son envol ce samedi 30 novembre, avec la venue du père Noël sur le coup de 11 h. Le Marché sera ouvert tous les samedis et dimanches, de 10 h à 16 h, jusqu’au 22 décembre.

Pour connaitre la programmation des activités ou pour en savoir plus sur les producteurs et artisans participants, visitez la page Facebook Marché de la Gare de Sherbrooke.

Pour lire d’autres belles histoires de producteurs d’ici, rendez-vous sur la page Facebook Agriculture Sherbrooke ou sur progestion.qc.ca, section blogue/actualité.

Sur la photo, Sylvie Brunelle, coordonnatrice au Marché de la Gare de Sherbrooke.

 

Partager

Articles récents

Travailleur autonome

Métier : travailleur autonome épanoui!

6 décembre 2019

Agriculture Sherbrooke

Un projet de pain ancien avec des glutens moins agressifs pour Les Vraies Richesses

5 décembre 2019

Articles Reliés

Agriculture Sherbrooke

Un projet de pain ancien avec des glutens moins agressifs pour Les Vraies Richesses

5 décembre 2019

Agriculture Sherbrooke

Noël au Marché de la Gare : une vitrine exceptionnelle pour les producteurs d’ici

26 novembre 2019
Toutes les publications