Rendez-vous dans le monde complexe, mais fascinant de l’apiculture

Partager

Située à Sherbrooke, la Miellerie de l’Estrie possède 2 000 ruches contenant chacune quelque 60 000 abeilles. Créée il y a sept ans par Dario Subotic et Manny Govedarica, l’entreprise sherbrookoise spécialisée dans la pollinisation a pris rapidement de l’expansion.

Originaires de la Serbie, Dario Subotic et Manny Govedarica étaient déjà dans le milieu de l’apiculture avant de s’installer à Sherbrooke. Pour eux, il était tout naturel de poursuivre leur passion ici en créant l’entreprise Miellerie de l’Estrie.

« Je me passionne pour tout ce qui  concerne le monde apicole, explique M. Subotic. C’est un domaine très complexe, mais fascinant. Les abeilles sont des insectes très intelligents, mais elles ont besoin d’une structure. »

Spécialisée dans la pollinisation de fruits, l’entreprise possède 2 000 ruches, comprenant quelque 60 000 abeilles (à peine 5 à 10 % de mâles), qui se promènent à travers tout le Québec. « Les fermes fruitières louent nos ruches pour la pollinisation, souligne M. Sabotic. On promène nos abeilles tout l’été, jusque sur la Côte-Nord. »

À la fine pointe de la technologie

Le taux de survie des abeilles sauvages en hiver est quasi nul. Quant aux abeilles domestiques, près de la moitié ne survivent pas à cause du froid (la moyenne est de 45 % au Québec).

Pour réduire les pertes considérables, les propriétaires de la Miellerie de l’Estrie ont fait appel il y a quatre ans au spécialiste en apiculture Jocelyn Marceau, pour l’aménagement d’une chambre d’hivernage.

« Ce bâtiment peut accueillir 4 800 ruches et offre des conditions idéales pour les abeilles, explique M. Sabotic. C’est un investissement très coûteux, mais avec cet aménagement, on ne perd maintenant qu’entre 3 et 10 % de nos abeilles. »

Depuis l’an dernier, les produits de la Miellerie de l’Estrie se retrouvent dans certaines épiceries. L’entreprise a engagé de nouveaux employés afin de prendre de l’expansion. Cette année, on s’affaire à la construction d’une petite boutique qui sera située à même la miellerie, rue Dunant, qui permettra la vente de produits sur place.

 

Questions-réponses à Dario Sabotic sur les abeilles

Est-ce vrai qu’une abeille meurt après avoir piqué un humain ?

« Oui, à l’exception de la reine. Celle-ci a beaucoup plus de venin et elle est la seule à ne pas mourir après avoir piqué un humain. La reine est cependant très docile et ne pique pas à moins de se sentir en danger. Les abeilles sont beaucoup moins agressives que les guêpes. »

Quelle est la durée de vie d’une abeille ?

« Entre 25 et 30 jours, tant pour les abeilles sauvages que domestiques. Les abeilles d’hiver, qui travaillent beaucoup moins fort, peuvent vivre jusqu’à six mois et les reines peuvent vivre jusqu’à quatre ans ! »

Est-ce que les abeilles dorment ?

« Oui. Selon certains spécialistes, elles dorment entre deux et six heures par jour. »

Est-ce qu’il vous arrive de vous faire piquer par les abeilles dans le cadre de votre travail ? 

« Oui. Je dirais quelques fois par jour, ce qui est normal. »

 

Pour avoir plus d’information sur cette miellerie, visitez le : www.mielestrie.com.

Pour lire d’autres belles histoires de nos producteurs, rendez-vous sur la page Facebook Agriculture Sherbrooke ou visitez le www.progestion.qc.ca.

 

Partager

Articles récents

Entreprise vedette

Accro Canin : 14 années à améliorer la vie de vos toutous!

18 novembre 2019

Entreprise vedette

12 stations de réalité virtuelle au cœur du centro!

14 novembre 2019

Articles Reliés

Agriculture Sherbrooke

Un centre qui était très attendu dans le secteur agroalimentaire de l’Estrie

13 novembre 2019

Agriculture Sherbrooke

VERTige ferme urbaine : démocratiser l’univers des micropousses

4 novembre 2019
Toutes les publications