Rendez-vous frais et savoureux à la Ferme des trois cultures

Partager

Karine Péloquin et son conjoint Jonathan Dompierre se sont lancés dans l’aventure de la production de porc, de bœuf, de poulet et de dinde en 2006. Il y a trois ans, le duo ajoutait à la liste la production de plus de quarante variétés de légumes et, depuis l’an dernier, on retrouve sur la ferme une boucherie ouverte au public. Voici l’histoire d’une petite entreprise qui prend du galon avec les années.

Située à Sherbrooke, dans l’arrondissement de Brompton, la Ferme des trois cultures propose une importante variété de produits. Porc, bœuf, poulet et dindes; les animaux sont élevés et transformés sur la ferme.

« Nous vendons à des gens qui se préoccupent de ce qu’ils mangent, explique Karine Péloquin, copropriétaire. Notre viande est sans hormone ni antibiotique. C’est la même chose pour nos légumes. Notre premier objectif est de bien s’alimenter alors il est tout naturel pour nous d’interdire les produits chimiques. »

Vendus à la ferme sous forme de paniers hebdomadaires, les légumes varient selon la saison. Chaque panier comprend neuf variétés de légumes. Pour l’instant, 42 familles se rendent à la ferme chaque semaine pour récupérer leur panier. Des paniers de viande et d’œufs sont aussi disponibles.

Depuis l’an dernier, une boucherie sur place permet l’achat de viandes, de paniers de légumes et de produits transformés, tels que des pâtés, des saucisses et des cretons. Notons que la famille Péloquin-Dompierre désire d’ailleurs accroître sa distribution de paniers.

« Nous avons aussi un point de vente pour nos paniers dans les IGA de Brompton et de la rue Galt », ajoute la copropriétaire.

 

Comme chez vous…

Puisqu’il est important pour Karine et Jonathan d’être près de leur clientèle, la ferme est ouverte au public qui a envie de mieux comprendre ce qui se trouve dans leur assiette.

« Les gens peuvent visiter la ferme, poser des questions, échanger sur des sujets qui tournent autour de l’agriculture et visiter les animaux. Nous avons d’ailleurs beaucoup de chats et de chatons. C’est très familier comme endroit et les enfants adorent ça », raconte la copropriétaire, qui a elle-même été élevée sur une terre, à quelques pas de la Ferme des trois cultures.

Pour le moment, seuls Jonathan, Karine et leurs deux filles travaillent sur la ferme qui s’étend sur 113 acres de terrain, mais la situation pourrait bien changer.

« Mon conjoint travaille à temps plein sur la ferme depuis un an, souligne Karine. Moi j’ai toujours mon emploi à temps plein à la Ville de Sherbrooke, et je consacre le reste de mon temps à la ferme. Nous avons aussi l’aide et le support de nos familles respectives. Quant à nos deux filles, elles nous aident pour les petits travaux.  C’est une passion pour nous! Cependant, nous commençons à penser à embaucher. »

Pour en savoir plus sur la Ferme des trois cultures ou pour réserver un panier de légumes, visitez-le : https://fermedestroiscultures.com/.

Recette coup de cœur de la Ferme des trois cultures

Lasagne aux tomates fraîches-saucisses et bacon de la Ferme des trois cultures

 

Ingrédients :

3 livres de mûres de la Ferme ;

1 livre de ricotta égouttée;

¾ de tasses de parmesan râpé;

1 œuf de la Ferme battu;

½ cuillère à thé de sel;

1 pincée de poivre noir;

1 pincée de muscade;

1/3 de tasse (75 ml) d’huile d’olive;

9 à 12 pâtes pour lasagnes prêtes à cuire au four;

3 gousses d’ail de la Ferme émincées;

½ tasse de basilic frais de la Ferme haché grossièrement;

½ tasse de mozzarella râpé;

½ livre de bacon de la Ferme cuit;

4 saucisses tomates-basilic de la Ferme cuites et coupées en morceaux;   

2 cuillères à table de vin blanc ou vermouth blanc sec (ou 2 c. à soupe/30 ml d’eau et 1 c. à thé/5 ml de jus de citron).

Préparation :

Retirer le pédoncule des tomates et couper celles-ci en tranches de 1/2 po (1 cm). Mélanger la ricotta, le parmesan, l’oeuf, une pincée de sel, le poivre et la muscade. Cuire les saucisses et le bacon et trancher en morceaux.

Verser environ un quart de l’huile au fond d’un plat de 13 x 9 po (3 litres). Couvrir avec 3 ou 4 pâtes sans les superposer; ajouter une couche de tranches de tomate. Les saupoudrer avec une généreuse pincée de sel, la moitié de l’ail et la moitié du basilic; les arroser avec environ un tiers du reste de l’huile et ajouter la moitié du mélange à la ricotta, au bacon et aux saucisses. R

Répéter l’opération en superposant pâtes, tomates, sel, ail, basilic, huile et mélange à la ricotta, bacon et saucisses. Couvrir avec le reste des pâtes quelques tranches de tomate et l’huile; parsemer la surface de poivre et de mozzarella et arroser le tout de vin blanc. Couvrir le plat d’une feuille d’aluminium percée à plusieurs endroits pour laisser s’échapper la vapeur. 

Faites cuire la lasagne au four, à 400 °F (200 °C) pendant environ 1 heure, jusqu’à ce que les tomates soient rôties et que les pâtes soient tendres. S’il reste plus de 1/4 tasse (60 ml) de liquide dans le plat, retirer la feuille d’aluminium et continuer la cuisson pendant environ 5 minutes pour le faire réduire à environ 1/4 tasse (60 ml). Laisser reposer la lasagne pendant 5 minutes avant de servir.

Bon appétit!

 

 

 

Partager

Articles récents

Nouvelle entreprise

Une bourse du Fonds Nouvel entrepreneur pour le projet Mouvement Épione, d’Isabelle Nolin

17 janvier 2020

Entreprise vedette

Objectifs : valoriser l’achat local et les pratiques écoresponsables

16 janvier 2020

Articles Reliés

Agriculture Sherbrooke

L’ABC de L’ARTERRE-Estrie

19 décembre 2019

Agriculture Sherbrooke

Ferme Monark : la philosophie de la permaculture au cœur de sa production

16 décembre 2019
Toutes les publications