Sherbrooke unie contre la pandémie : un objectif de 10 000 $ pour soutenir la communauté et nos restaurateurs locaux

Partager

Moisson Estrie lance aujourd’hui sur la plateforme La Ruche Estrie une campagne de financement participatif intitulée « Sherbrooke unie contre la pandémie », en collaboration avec dix restaurants de l’Estrie, dont huit de Sherbrooke. L’objectif ? Amasser en un mois un montant de 10 000 $, qui servira à aider des gens dans le besoin, ainsi que les restaurateurs locaux en cette période de crise.

Les restaurants Baumann, O’Chevreuil taverne américaine, Pizzicato, Café créatif au Croquis, Westley, Rituel G, Café Général, Bistro Belvédère, Agropol et le Chalet des Érables prépareront dans les prochains jours pas moins de 2 000 repas prêts-à-manger pour tout le réseau de Moisson Estrie.

Afin de soutenir les restaurateurs dans leur mission, les Sherbrookois sont invités à prendre part à la campagne de financement participatif « Sherbrooke unie contre la pandémie », en se procurant des certificats-cadeaux valant de 25 $ à 250 $, directement sur la plateforme de La Ruche Estrie.

Imaginée par Steven Radenne, directeur de La Ruche Estrie, Véronique Vigneault, le réalisateur Anh Minh Truong et Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie, cette campagne a rapidement rallié les restaurateurs participants.

Maxime Saumier Demers, copropriétaire du O’Chevreuil taverne américaine,  n’a pas hésité un instant lorsque Véronique Vigneault l’a approché pour prendre part au projet.

« Nous sommes tous dans le même bateau présentement, explique Maxime. Nous ne sommes pas du genre à nous appuyer sur notre sort, mon partenaire d’affaires Charles-Emmanuel Parizeau et moi. Nous allons commencer dès cette semaine à préparer des plats pour la campagne de Moisson Estrie. En plus d’aider les plus démunis, ça va nous permettre de réengager quelques employés pour la préparation des plats. Tout le monde y gagne », poursuit-il, précisant avoir été dans l’obligation de couper récemment 25 employés en raison de la crise.

Un système de livraison a été mis sur pied par la direction du O’Chevreuil dès les premiers signes d’un ralentissement d’activités, mais malgré tout, la crise fait mal. Le restaurant situé rue Wellington Nord perd environ 80 % de ses ventes, en cette période d’incertitude.

« Les gens répondent bien à notre système de livraison et on fait en moyenne de 15 à 40 livraisons par jour, souligne Maxime. Ce sont souvent de grosses commandes, soit six à sept repas par famille. Disons que nous ne faisons que limiter les dommages avec ce système de livraison », poursuit-il, précisant que les plats à commander sont aux prix fixes de 8 $ et de 15 $.

L’organisation Commerce Sherbrooke a aussi accepté sans hésiter à prendre part à cette campagne dirigée par La Ruche Estrie.

« Il était tout naturel pour Charles-Olivier Mercier, directeur général de Commerce Sherbrooke et de Pro-Gestion Estrie, soutenir la cause, grâce notamment à son programme Alvéole de bonification des campagnes, explique Steven Radenne, directeur de La Ruche Estrie. De 2 750 $ pour une campagne de 10 000 $, l’appui pourrait passer à 3 750 $ si le montant visé est doublé et atteint 20 000 $. C’est le moment de soutenir notre communauté la plus touchée, soit les gens qui ont faim, ainsi que les restaurateurs sherbrookois dans cette crise. »

Notons que l’argent amassé servira à couvrir les frais reliés à la préparation des plats. Les restaurateurs pourront aussi en bénéficier afin de poursuivre leurs activités.

Envie de prendre part à cet élan de générosité et découvrir du même coup les talents de restaurateurs et chefs d’ici ? Rendez-vous sur le site Web de La Ruche Estrie.

 

Partager

Articles récents

Actualités

Plus de 25 producteurs vous donnent rendez-vous au marché de la Gare

26 mai 2020

Actualités

Boîtes à lunch festives: signées par nos restaurateurs, destinées à nos finissants!

25 mai 2020

Articles Reliés

Actualités

Plus de 25 producteurs vous donnent rendez-vous au marché de la Gare

26 mai 2020

Actualités

Boîtes à lunch festives: signées par nos restaurateurs, destinées à nos finissants!

25 mai 2020
Toutes les publications