Trois filles et des Jardins de la Gaillarde

Partager

Mélanie Chapleau, fondatrice de la ferme Jardins de la Gaillarde, et ses deux partenaires Mélanie Trudel et Précilla Trudel, se sont lancées dans l’aventure de la production de semences biologiques en 2015, en louant trois acres de terrain à la Ferme Bibeau, située en pleine zone urbaine, dans l’est de Sherbrooke. Quelques années plus tard, le projet prend de l’envergure et les idées se développent…  

Avant de faire un retour aux études en Sciences de l’agriculture et de l’environnement à l’Université McGill, Mélanie Chapleau n’avait jamais jardiné de sa vie. Elle travaillait comme technicienne dans un laboratoire, bien loin de la nature et de ses espaces verts.

« Les parents de ma conjointe (Mélanie Trudel) avaient une fermette et c’est ce qui m’a donné le goût d’aller étudier dans ce domaine. Après mes études, moi et mes partenaires avons présenté un projet au propriétaire de la Ferme Bibeau, Léon Bibeau, et il a été enthousiasmé par l’idée », explique Mme Chapleau, qui travaille aujourd’hui à temps plein à la ferme.

L’idée de s’installer en pleine ville pour ce projet de production de semences biologiques plaisait au trio, qui habitait déjà dans l’arrondissement de Fleurimont. M. Bibeau leur a loué trois acres de terrain, sur lesquelles on retrouve aujourd’hui six jardins de semences biologiques de légumes et de fleurs comestibles. Les jardins sont d’ailleurs parsemés de fleurs sauvages pour favoriser les insectes pollinisateurs.

Un processus plus long, mais passionnant

La production de semences de légumes est plus rare que la production de légumes frais. D’ailleurs, le processus est beaucoup plus long.

« La saison est plus longue et on ne vend que l’année suivante, mais mon côté scientifique fait que je préfère ce processus, explique Mme Chapleau. J’aime faire des croisements pour créer de nouvelles variétés, avec des couleurs différentes. C’est un travail d’observation et j’aime faire la sélection. »

Jusqu’à présent, l’entreprise roule bien et les semences des Jardins de la Gaillarde sont vendues dans certains centres de jardin de la région, dont les Serres St-Élie et la Coop d’Alentour.

« On aimerait augmenter notre présence dans les magasins à court et à moyen terme. »

Cet été, pour la toute première fois, la ferme Jardins de Gaillarde a décidé de cultiver aussi quelques légumes frais, vendus sur place. Un kiosque a été créé en collaboration avec La Ferme Bibeau, qui propose sur place des œufs, du bœuf et de l’ail biologiques.

 

Recette saisonnière coup de cœur des Jardins de la Gaillarde   

Salade de fenouil concombre

Couper 2 concombres anglais des champs et le fenouil à la mandoline;

Saler et poivrer;

Ajouter du yogourt nature au goût pour la vinaigrette.

Bon appétit!

 

Pour plus de détails sur cette ferme, visitez le www. Jardinsdelagaillarde.ca.

Pour découvrir d’autres producteurs d’ici, rendez-vous sur la page Facebook Agriculture Sherbrooke ou sur le progestion.qc.ca.

Partager

Articles récents

Nouvelle entreprise

Une bourse du Fonds Nouvel entrepreneur pour le projet Mouvement Épione, d’Isabelle Nolin

17 janvier 2020

Entreprise vedette

Objectifs : valoriser l’achat local et les pratiques écoresponsables

16 janvier 2020

Articles Reliés

Agriculture Sherbrooke

L’ABC de L’ARTERRE-Estrie

19 décembre 2019

Agriculture Sherbrooke

Ferme Monark : la philosophie de la permaculture au cœur de sa production

16 décembre 2019
Toutes les publications