Comment préparer son financement d’entreprise

Comme on le soulignait dans un article précédent, le financement est souvent un aspect un incontournable du démarrage d’une entreprise.  Que vous soyez à la recherche d’un prêt, de capital de risque, de love money, ou une autre source de financement, vous devrez commencer par établir vos besoins et bien vous préparez avant d’allez à la rencontre de vos investisseurs!

DFinanceséterminer vos besoins financiers

Connaissez-vous précisément quels seront vos besoins? Ce que vous devrez acheter avant de pouvoir démarrer? Ce que vous devrez prévoir comme fonds de roulement pour la première année? Un plan d’affaires vous permettra de présenter toutes ses informations à vos investisseurs. Plus vous maîtriserez tous les éléments de votre projet, plus vous serez convaincant pour votre banquier.

Un élément important à maîtriser avant de rencontrer qui que ce soit pour votre financement, est la notion de coût de projet, c’est-à-dire quel est le montant total nécessaire au démarrage de votre projet. Ceci inclut les immobilisation (équipements, bâtisse, améliorations locatives, etc), les frais de démarrage, l’achat d’inventaire et votre montant d’encaisse nécessaire au démarrage de vos opérations.

Votre besoin en fonds de roulement

Après avoir évalué vos coûts de projet, vous devez maintenant vous assurer que les entrées de fonds (ventes) suffisent à couvrir vos sorties de fonds (dépenses), ou autrement dit, vérifiez vos besoins en liquidités. Cette étape est nécessaire pour compléter le tableau de votre coût de projet.

Les premiers mois, il est possible que vos ventes soient plus faibles que vos dépenses. Vous devrez quand même payer les factures! Vous aurez donc besoin d’un coussin. Le montant de ce coussin dépend de vos prévisions de ventes.

Pour prévoir vos ventes, vous devrez être en mesure de visualiser votre projet sous tous ses angles. Faites des scénarios, analysez les tendances, faites des expériences, obtenez le plus de renseignements possibles pour vous aider à estimer vos ventes.

En vous basant sur des sources plausibles, telles que:

  •  des préventes
  • des lettres d’intentions
  • des statistiques d’une source reconnue
  • l’observation d’un concurrent
  • les informations d’un fournisseur
  • etc.

vous devriez être en mesure d’obtenir une vision plus claire de votre marché. N’oubliez pas que même si vous semblez être le seul dans votre domaine, il y a souvent un concurrent caché ou une alternative à votre entreprise qui pourra vous renseigner sur le marché que vous visé.

N’oubliez pas de réfléchir aux conditions de ventes que vous offrirez et à la saisonnalité.

La deuxième étape pour calculer vos besoins en fonds de roulement est de calculer vos dépenses mensuellement. De combien avez-vous besoin par mois pour fonctionner? N’oubliez pas de contacter vos fournisseurs potentiels pour discuter des conditions d’achat. Certains demandent un minimum de commande ou un paiement complet avant envoie pour les nouveaux clients, ce qui peut influer grandement sur vos besoins de financement!

Votre situation financière

Pour réussir à faire financer un projet, trois grands critères sont à retenir:

  1. Votre projet en lui-même (son réalisme, votre expérience dans le domaine, votre connaissance du milieu, l’état du marché, etc.)
  2. Votre mise de fonds personnel
  3. Votre bilan personnel

Nous avons traiter de votre projet plus-haut et il est temps d’aborder la délicate question des finances personnelles.

Il est important de comprendre qu’il existe très peu de façons d’aller chercher du financement si vous-même n’êtes pas en mesure d’investir dans votre projet au départ. La majorité des programmes de prêts exigeront un minimum 10% de votre coût de projet en mise de fonds. Tout dépendant du projet et de l’institution de prêts, certains exigent jusqu’à 50%.

La mise de fonds ne peut pas être un prêt,vous devez fournir la preuve que ce sont des capitaux propres. Il peut s’agir d’un transfert d’actifs, soit de l’équipement nécessaire à votre projet que vous possédez déjà et que vous transférez dans votre entreprise. Il peut aussi s’agir d’une subvention, mais n’oubliez pas que celles-ci sont rares et peu peuvent être utilisées comme mise de fonds. Il peut également s’agir de Love Money, soit un don de votre entourage. Le financement participatif est aussi une option, mais ce n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire!

Vous devrez aussi présenter à tout partenaire financier votre bilan personnel. Celui-ci doit être sain. Si vous êtes déjà trop endetté, il est possible que le prêt soit refusé. Votre cote de crédit est un outil important dans vos démarches, soignez-la!

Contacter votre prêteur

Une fois que vous connaîtrez votre coût de projet, vos prévisions de ventes et que vous aurez amassé une mise de fonds, vous serez en mesure de contacter votre prêteur pour discuter avec lui des options qui s’offrent à vous. Étant donné qu’il existe plusieurs produits de crédit pour financer une entreprise, une rencontre avec un conseiller chez Pro-Gestion Estrie pourrait vous aider à démêler tout ça avant la grande rencontre. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller!

Pour en apprendre davantage, voici un petit guide sur le sujet: 

Download (PDF, 2.57MB)

Catégorie(s) : Découvrir et construireFinances
Passez le mot!
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone