Le secret du succès : le plaisir, la proximité et l’authenticité

Partager

Kéren Richard est copropriétaire du Café Aragon depuis 2009. L’automne dernier, de la nouveauté s’installait dans le sympathique restaurant avec l’arrivée de Christian Turcotte, nouveau partenaire d’affaires. Près d’un an plus tard, et une pandémie (quasi) derrière nous, le nouveau duo est bien fier de ses réalisations en cours et de ses projets à venir.   

Le Café Aragon a ouvert ses portes en 1995. Le petit commerce de proximité situé rue Galt Ouest a changé de main à quelques reprises depuis, mais chaque fois, il était repris par des employés déjà en place, bien familiers avec l’endroit. Kéren Richard était employée lorsque l’occasion d’acheter le Café s’est présentée. C’était en 2009.

« Le Café Aragon a eu quatre ou cinq générations de propriétaires et, chaque fois, il s’agissait d’employés sur place, explique Kéren. Je pense que c’est pour cette raison que le resto est toujours ouvert après tant d’années. À son ouverture, en 1995, le Café Aragon était un petit café littéraire, pour devenir par la suite un restaurant de cuisine internationale. De notre côté, devant l’intérêt grandissant des déjeuners, nous avons décidé de perfectionner notre carte de déjeuners. »

Au menu du Café Aragon, une panoplie de déjeuners et de repas pour le diner, concoctés principalement avec des produits de l’Estrie. Cet aspect d’achat local est important pour l’équipe, tout comme l’aspect écologique.

« Nous sommes assez rigoureux sur la gestion des déchets et le compost, souligne Kéren. On ne jette vraiment pas beaucoup. Depuis l’année dernière, nous sommes certifiés Recyc-Québec Élite. Notre restaurant était le deuxième l’an dernier au Québec à avoir cette certification », poursuit fièrement la Sherbrookoise.

L’après-pandémie …

La pandémie n’a pas été une période facile pour le Café Aragon, mais l’équipe (environ dix employés) regarde maintenant vers l’avenir. « Parler à ma clientèle régulière m’a beaucoup manqué pendant la pandémie. Nous sommes un commerce de proximité, près de notre monde et cette ambiance familiale est importante pour nous », souligne Kéren.

Certaines belles nouveautés se sont tout de même ajoutées pendant cette période singulière. D’abord, le service de prêt à emporter. « Avant la Covid-19, on ne faisait pas du tout de take-out, mais on y a pris goût et ce service va finalement rester. On a pris de l’expérience et nous avons plusieurs déjeuners qui sont parfaits pour emporter, dont les œufs Bénédicte et la poutine-déjeuner. Par contre, les gens n’ont pas encore le réflexe de venir nous voir pour des déjeuners à emporter. »

Autre nouveauté; le comptoir libre-service. Cette petite microépicerie propose plusieurs produits faits sur place et bien appréciés des clients, dont des végépâtés, des gaufres, des sauces et des confitures. Des sacs de café mélangé par deux torréfacteurs sherbrookois sont aussi disponibles. Aussi, le menu des diners sera revu dans les prochaines semaines, afin d’apporter de la nouveauté. Kéren compte entre autres améliorer l’offre végétarienne.

Envie d’en savoir plus sur ce commerce sherbrookois? Rendez-vous au cafearagon.ca ou sur leur page Facebook.

Photo 1 : Kéren Richard et Christian Turcotte, propriétaires du Café Aragon

Photo 2: (de gauche à droite) Théophyle Chauveau, Xavier Simard et Jérôme Delage

Partager

Articles récents

Actualités

Déjeuners et brunchs végans rue Peel : la table sera mise pour la mi-août!

16 juillet 2021

Actualités

Rencontre inspirante avec de petits entrepreneurs en herbe!

14 juillet 2021

Articles Reliés

Actualités

Déjeuners et brunchs végans rue Peel : la table sera mise pour la mi-août!

16 juillet 2021

Actualités

Rencontre inspirante avec de petits entrepreneurs en herbe!

14 juillet 2021
Toutes les publications