COVID-19: Plus de 1,3 M$ additionnels pour aider les PME de Sherbrooke

Partager

COMMUNIQUÉ. Un plus grand nombre d’entreprises sherbrookoises touchées par la pandémie de COVID-19 pourront bénéficier d’une aide financière. Le gouvernement du Québec a confirmé l’injection de plus de 1,3 M$ supplémentaires dans le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) de la Ville de Sherbrooke. Réunis en séance extraordinaire, les membres du conseil municipal ont accepté ce prêt additionnel, qui est géré par l’organisme Pro-Gestion Estrie. Certains critères d’admissibilité ont également été assouplis.

Ce programme a été mis en place en avril dernier afin de favoriser l’accès à des capitaux pour maintenir, consolider ou relancer les activités des entreprises pénalisées par la pandémie de COVID-19. Il était doté initialement d’une enveloppe de 1,8 M$. À ce jour, un montant total de près de 1,5 M$ a été octroyé à 39 entreprises situées sur le territoire de la Ville de Sherbrooke. La nouvelle enveloppe consentie par le ministère de l’Économie et de l’Innovation s’élève pour sa part à 1 342 958 $.

Rappelons que les entreprises de tous les secteurs d’activité sont admissibles au PAUPME, y compris les coopératives, les travailleurs et travailleuses autonomes, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales. L’aide financière accordée prend la forme d’un prêt ou d’une garantie de prêt pouvant atteindre 50 000 $. Le taux d’intérêt est de 3 %.

Un autre programme, soit l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), est offert aux entreprises dans un secteur d’activité économique pénalisé par la pandémie. Une entreprise admissible à ce volet peut voir convertir en pardon de prêt l’équivalent de 80 % de son prêt octroyé dans le cadre du PAUPME, à certaines conditions. L’aide totale accordée peut atteindre 100 000 $.

« Nous continuons d’être proactifs afin d’aider nos entrepreneurs et entrepreneures à surmonter cette crise sans précédent. La Ville et ses organismes de développement économique sont là pour vous », souligne le maire de Sherbrooke et coprésident du comité politique de développement économique, M. Steve Lussier.

« Les gens d’affaires ne doivent pas hésiter à communiquer avec nos organismes partenaires afin que nous puissions leur venir en aide. Plusieurs programmes sont disponibles », rappelle quant à elle la conseillère municipale Annie Godbout, également coprésidente du comité politique de développement économique.

Pour en savoir plus sur les mesures d’aide disponibles : progestion.qc.ca.

Partager

Articles récents

Actualités, Agriculture Sherbrooke

Une activité qui permettra de rapprocher les producteurs sherbrookois au milieu de la restauration

25 janvier 2021

Actualités, Commerce en ligne

Entreprise en ligne : Geneviève Breton veut devenir LA référence en français québécois

19 janvier 2021

Articles Reliés

Actualités, Agriculture Sherbrooke

Une activité qui permettra de rapprocher les producteurs sherbrookois au milieu de la restauration

25 janvier 2021

Actualités, Commerce en ligne

Entreprise en ligne : Geneviève Breton veut devenir LA référence en français québécois

19 janvier 2021
Toutes les publications