Des paniers-repas hebdomadaires signés le Baobab Café

Partager

Le Baobab Café n’a pas pu voir sa clientèle bien souvent depuis le début de la pandémie. Les heures en présentiel n’ont pas été nombreuses en un an, mais qu’à cela ne tienne, le Baobab a choisi de se réinventer et de bonifier son offre, en proposant un nouveau service de paniers-repas hebdomadaires.

Au Baobab Café, le côté restauration a toujours été un prétexte pour se rassembler lors de spectacles et activités. D’ailleurs, l’endroit est maintenant reconnu en tant que centre culturel pour le secteur du Mont-Bellevue. En ce contexte de COVID-19, où les rassemblements sont interdits, le Baobab Café a été lourdement affecté. Après plus d’une année à jongler avec la situation, l’équipe a choisi de bonifier son offre.

« Notre premier réflexe n’a pas été de se tourner vers le service de commandes à emporter ou de livraison, explique Catherine Larouche, directrice du Baobab Café. Mais en se rendant compte que la crise sanitaire était longue et que le Café faisait très peu de ventes de repas pour emporter en zone rouge, on a commencé à réfléchir à un projet de paniers-repas. Le Baobab étant un lieu de rassemblement qui vise à créer des liens de solidarité, nous voulions continuer à prendre soin de notre communauté. Il était aussi important pour nous de préserver les emplois dans nos cuisines, même en zone rouge. »

Le concept? Des paniers hebdomadaires qui contiennent des petits plats santé faits maison, destinés à des familles ou des personnes seules. « Nos paniers-repas permettent aux parents d’économiser du temps et de passer plus de moments de qualité avec leurs enfants. En version solo, ces paniers permettent à des personnes seules qui ne cuisinent pas de bénéficier de repas santé. Les personnes ont le choix entre des paniers végétariens ou réguliers », explique Catherine.

Chaque semaine, l’équipe dans la cuisine concocte 16 paniers familiaux et 16 paniers solos, disponibles chaque semaine. Un nouveau site transactionnel a aussi été développé pour bien répondre à la clientèle. Le service de commandes pour emporter a dû même coup été bonifié, tout comme le menu.

« Ce nouveau projet a fait évoluer le concept du restaurant, indique la directrice. Avant, on servait principalement que des sandwichs, mais maintenant, on a engagé une cuisinière qui a plus d’expérience. On veut aussi offrir éventuellement des repas ou produits à la carte », précise Catherine, ajoutant que l’équipe envisage de garder toutes ces nouveautés ainsi que le service de paniers-repas hebdomadaires même après la pandémie.

Un projet de terrasse extérieure, voire même une place publique, est aussi dans les plans pour cet été. « On a un grand rêve de créer une place publique. À la Place Dunant (qui englobe divers commerces dont un pub, un Subway et le Baobab Café), il y a un gros terre-plein en béton non utilisé. On pourrait y installer des tables à pique-nique et les gens pourraient manger ou prendre un verre sur place, peu importe le commerce où leurs consommations ont été achetées. Cette place nous servirait aussi pour faire de l’animation culturelle. Nous aimerions que le projet se réalise dès cet été, pour stimuler l’achalandage. »

Notons que le projet de paniers-repas a pu être développé avec l’aide financière à la relance de la Caisse d’économie solidaire, ainsi qu’avec la collaboration de Moisson Estrie, qui fournit une partie des denrées au Café. Le site transactionnel a quant à lui été mis en ligne grâce au Fonds de relance de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke.

Pour en savoir plus sur le Baobab Café ou pour réserver vos paniers-repas, rendez-vous au baobabcafe.ca.

Sur la photo : (de gauche à droite) Caroline Sévigny, chef cuisinière, Catherine Larouche, directrice du Baobab Café, Stéphanie Gilbert, responsable des réservations et des communications, et Lyne Watson, aide-cuisinière.

Partager

Articles récents

Actualités

Entreprendre Sherbrooke : la nouvelle organisation de développement économique en opération dès l’automne

22 juin 2021

Actualités

Le Gars du Lac et Hakuna Ananas : deux idées entrepreneuriales qui font leur chemin jusqu’au succès

18 juin 2021

Articles Reliés

Actualités

Entreprendre Sherbrooke : la nouvelle organisation de développement économique en opération dès l’automne

22 juin 2021

Actualités

Le Gars du Lac et Hakuna Ananas : deux idées entrepreneuriales qui font leur chemin jusqu’au succès

18 juin 2021
Toutes les publications