Le Boq: se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, en temps de crise

Partager

L’opportunité de racheter Le Boquébière est arrivée peu de temps avant la crise de la COVID-19 pour Charles Gagné, Étienne Caron et Jean-Michael Guay. Et c’est quelques semaines après le début de la pandémie que le jeune trio a officiellement embarqué dans l’aventure. Cinq mois plus tard, le bilan est bon et l’avenir s’annonce bien.

C’est dans le cadre d’un cours en entrepreneuriat à l’Université de Sherbrooke que Charles Gagné a fait la connaissance d’Étienne Caron. Brasseur amateur depuis longtemps, Charles a proposé à son camarade de classe de faire l’achat de la microbrasserie Le Boquébière, qui, l’hiver dernier, se cherchait de nouveaux propriétaires. C’est immédiatement ajouté à l’équipe Jean-Michael Guay, qui travaillait déjà dans le domaine de l’alimentation et qui rêvait de devenir propriétaire d’un resto-bar depuis maintes années.

Le hic, c’est que cette nouvelle aventure s’entamait en pleine crise de la COVID-19. « On a pris une chance sans savoir combien de temps la crise allait durer, indique Jean-Michael. Puisqu’il s’agissait de l’achat du nom de l’entreprise et des équipements [et non du rachat de l’entreprise], nous n’avions aucun historique d’entreprise, donc aucune subvention possible. Le défi était doublement gros », poursuit-il, précisant avoir eu cependant une bourse du *Fonds Nouvel entrepreneur, remis par Pro-Gestion Estrie, qui aura grandement servi  à mieux entamer cet épisode de leur carrière professionnelle.

En plein confinement, qui obligeait les restos et les bars à laisser leurs portes fermées, les trois partenaires d’affaires en ont profité pour apporter un peu de changement et de la nouveauté au nouveau Le Boq.

« Cette  pause obligatoire nous a donné la chance de faire des rénovations, de changer le mobilier, de moderniser la cuisine, de retravailler les menus en offrant plus de choix et de commencer à brasser les nouvelles bières, puisque nous avons choisi  d’offrir de nouvelles recettes originales. »

Notons que sur les 6 600 pieds carrés de l’emplacement situé sur la rue Wellington Nord, 2 000 pieds carrés sont consacrés à l’usine pour la création des bières.

L’ouverture en temps de COVID-19

Dès que le go du gouvernement a été donné, le Boq a rouvert en tant que restaurant. Les clients étaient au rendez-vous dès la première soirée, mais « l’interdiction de la vente d’alcool après minuit et les heures d’ouverture réduites font mal », précise Jean-Michael. Puis, les spectacles prévus au printemps et à l’été ont dû être annulés.

Les activités et événements seront remis à l’agenda au cours des prochaines semaines. Un premier rendez-vous est fixé ce 29 août, avec le spectacle du groupe trad L’Estrie de Veille (coût, contribution volontaire). Les Pub Quizz Québec (jeu-questionnaire sur les connaissances générales) seront aussi de retour cet automne, en plus des shows spontanés. D’autres événements s’ajouteront au cours des prochaines semaines.

Photos :

1 : Les propriétaires Charles Gagné, Étienne Caron et Jean-Michael Guay

2 : Jean-Michael Guay

3 :  2 000 pieds carrés sont consacrés à l’usine pour la création des bières

4: Il est important pour les trois propriétaires d’encourager l’achat local. Par exemple, pour la création de leurs bières, le trio utilise le malt de l’entreprise sherbrookoise Innomalt.

 

*Le Fonds Nouvel Entrepreneur vise à aider les nouveaux entrepreneurs sherbrookois dans leur projet (secteurs commerce et services). Octroyé par la Ville de Sherbrooke, ce Fonds est géré par Pro-Gestion Estrie. Il offre aux nouveaux entrepreneurs une contribution non remboursable pouvant aller jusqu’à 4000$.

Partager

Articles récents

Actualités

Les Grenailles : un divertissement entre amies transformé en véritable entreprise

14 septembre 2020

Actualités

Des nouveautés et des collaborations pour le 3e anniversaire des Zerbes Folles

8 septembre 2020

Articles Reliés

Actualités

Les Grenailles : un divertissement entre amies transformé en véritable entreprise

14 septembre 2020

Actualités

Des nouveautés et des collaborations pour le 3e anniversaire des Zerbes Folles

8 septembre 2020
Toutes les publications