Le Gars du Lac et Hakuna Ananas : deux idées entrepreneuriales qui font leur chemin jusqu’au succès

Partager

Olivier Jean a créé Le Gars du Lac en 2015. L’entreprise spécialisée dans les tourtières et les pogos maison s’est particulièrement démarquée au cours de la dernière année. Plus récemment, Olivier s’est lancé dans un autre projet entrepreneurial, Hakuna Ananas, qui se dirige aussi tout droit vers le succès.

Il y a huit ans, Olivier Jean quittait son Alma natal pour s’installer à Sherbrooke, question de changer d’air. Deux années plus tard, il lançait dans sa ville d’adoption sa nouvelle entreprise Le Gars du Lac. Le concept du départ? Offrir aux Sherbrookois des tourtières du Lac-Saint-Jean savoureuses, créées de manière artisanale.

« Les tourtières du Lac-Saint-Jean sont bien différentes des tourtières de viande hachée qu’on retrouve un peu partout au Québec, explique Olivier. Elles sont cuisinées avec de la viande en cubes, des patates en cubes et la cuisson est très longue », poursuit celui qui a fait des études en cuisine et en gestion de la restauration.

Travaillant sur son projet à temps partiel, il ne s’attendait pas, l’hiver dernier, à connaitre une montée fulgurante. C’est que l’animateur de radio Paul Arcan a parlé en ondes de sa découverte et coup de cœur culinaire; la tourtière du Gars du Lac. L’effet a été immédiat dans tout le Québec et les ventes ont explosé.

« Je travaillais à la SAQ, mais j’ai quitté mon emploi en janvier dernier pour me concentrer sur mon entreprise à temps plein. »

Même le service de prêt-à-cuisiner québécois Cook it a été séduit par les tourtières du Gars du Lac et lui a proposé de faire partie de l’équipe pour la production de ce produit. Pour des raisons de logistique, le projet n’a pas encore vu le jour, mais n’est pas écarté.

Tourtières, pogos et raviolis!

Le Gars du Lac ne se limite pas qu’aux tourtières. Ses mini-pogos et ses raviolis à la tourtière du Lac-Saint-Jean ont aussi la cote.

« Il y a un gros boom en ce moment pour les mini-pogos, souligne le jeune propriétaire. Il s’agit de chair de porc sans hormone ni antibiotique de la Boucherie du Terroir. Les boulettes sont fabriquées à la main. Quant aux raviolis (et cannellonis) à la tourtière du Lac-Saint-Jean, il s’agit d’un produit unique au Québec! Je travaille en collaboration avec l’entreprise sherbrookoise Naturellement Pasta pour les pâtes fraiches. Les raviolis sont faits avec de la tourtière cuite au four pendant 15 heures. » Notons qu’un nouveau produit de pogos à la bière fera aussi son apparition cet automne.

Le Gars du Lac, dont les installations sont situées au CVA Estrie, a aussi pu profiter d’une belle visibilité à l’émission Dans l’œil du Dragon, le mois dernier, en tant que producteur invité par le marché numérique de l’alimentation Maturin, qui était de passage à l’émission, à la recherche d’investisseurs.

Approché aussi par d’autres entreprises, dont les Fermes Lufa, à Montréal, Olivier pense maintenant à investir dans des équipements qui pourraient augmenter la production. Un nouveau partenaire se joindra aussi à lui dès septembre. « Cette année, j’aimerais vraiment doubler le chiffre d’affaires. »

Les produits Le Gars du Lac sont disponibles dans une vingtaine de points de vente à travers le Québec. À Sherbrooke, les produits sont disponibles au CVA Estrie, ainsi qu’aux deux Boucherie du Terroir (St-Élie et Marché de la gare).

Hakuna Ananas, des plants produits à Sherbrooke

L’an dernier, Olivier Jean a créé un partenariat d’affaires avec ses amis Philippe-Olivier Provost et Pierre-Olivier Girard-Saucier pour mettre sur pied Hakuna Ananas, une entreprise spécialisée dans la production et la vente de plants d’ananas.

« On achète les ananas (chez Fruits et légumes de l’Estrie) pour ne garder que les têtes, que l’on plante ensuite en terre. Le reste du fruit est récupéré, puisque les ananas sont ensuite envoyés dans les restaurants à déjeuner, pour ne pas faire de gaspillage. Les plants font de belles plantes d’intérieur. »

La production du «trio d’Olivier» se fait à différents endroits, soit dans leur demeure respective, au CVA Estrie, ainsi qu’à l’Université de Sherbrooke, plus précisément au département où travaille Philippe-olivier en tant qu’ingénieur.

Un an après les premières cultures, la vente va bon train. Les clients sont de plus en plus nombreux. Les plantes Hakuna Ananas se retrouvent aussi dans différentes entreprises de la région, dont chez Ça Beigne et à la Shop-Magog; elles servent à la décoration, mais peuvent aussi être achetées par les clients. « On a créé l’entreprise simplement pour s’amuser et on ne s’attendait pas à autant de succès! »

Pour en savoir plus sur ces deux entreprises sherbrookoises, rendez-vous sur la page Facebook Le Gars du Lac et sur hakunaananas.com.

 

Photos :

1 : Olivier Jean, propriétaire de l’entreprise Le Gars du Lac et copropriétaire de Hakuna Ananas.

2 : Les plants d’ananas servent à la décoration à la Shop-Magog.

Partager

Articles récents

Actualités

Déjeuners et brunchs végans rue Peel : la table sera mise pour la mi-août!

16 juillet 2021

Actualités

Rencontre inspirante avec de petits entrepreneurs en herbe!

14 juillet 2021

Articles Reliés

Actualités

Déjeuners et brunchs végans rue Peel : la table sera mise pour la mi-août!

16 juillet 2021

Actualités

Rencontre inspirante avec de petits entrepreneurs en herbe!

14 juillet 2021
Toutes les publications