MGA Environnement : une entreprise spécialisée en gestion des matières résiduelles qui multiplie les projets

Partager

Martin Gagnon est ingénieur-conseiller en gestion des matières résiduelles. En 2018, il lançait sa propre entreprise à Sherbrooke, MGA Environnement, avec l’objectif de mettre de l’avant le concept de bioraffinerie des déchets, afin d’apporter une valeur ajoutée à divers résidus ultimes (destinés à l’enfouissement). 

La valorisation des matières résiduelles et un enjeu important dans notre société. En convertissant des matières résiduelles destinées à l’enfouissement en produits à valeur ajoutée, l’entreprise MGA Environnement et ses partenaires (dont CRB Innovation et son cofondateur Esteban Chornet) encouragent le recyclage et la valorisation des déchets.

« Il y a toute une panoplie de projets en fonction des résidus ultimes destinés à l’enfouissement, souligne Martin Gagnon. MGA Environnement analyse et trouve des solutions en ce sens. Avec nos partenaires, nous réalisons trois types de produits composites en mélangeant deux matières premières, soit le bois et les plastiques. »

Et quels sont ces types de produits? Un composite vrac pour faire de la cogénération (chaleur, vapeur et électricité), un composite servant à faire du carburant durable, ainsi que des composites utilisés pour la valorisation dite en matières, pour le secteur des matériaux structurels, par exemple, des panneaux de construction.

Les produits réalisés contiennent 75% de biomasse (tels que les brans de scie, les copeaux de bois et le bois conditionné), et 25% de plastiques mixtes, dont les EPI (équipements de protection individuelle comme les jaquettes, les couvre-cheveux, les couvre-chaussures, les gants et les masques bleus et N95 jetables).

Un travail qui met de l’avant les collaborations

MGA Environnement a pour principal partenaire CRB Innovations, une entreprise spécialisée dans le fractionnement du bois pour la fabrication de produits à valeurs ajoutées. Le duo collabore d’ailleurs avec le CIUSSS de l’Estrie CHUS et l’Université de Sherbrooke dans le cadre d’un projet pilote qui permet la récupération des masques de procédure et autres équipements de protection individuelle.

« Il s’agit d’une solution innovante qui permet de remplacer l’enfouissement. Les matières recueillies seront acheminées dans les locaux du Centre d’innovation minière de la MRC des Sources (CIMMS 3), puis valorisées chez un partenaire local. L’approche une fois prouvée en Estrie sera exportable à d’autres régions à plus grande échelle », explique Martin Gagnon. Un projet de fabrication de panneaux agglomérés sera aussi entamé cet été.

Notons que Martin Gagnon a eu recours aux services de Pro-Gestion Estrie, dont des ateliers et un suivi avec une conseillère en gestion, pour la création de son entreprise MGA Environnement.

Photo: Martin Gagnon et Steve Dussault

Partager

Articles récents

Actualités

Entreprendre Sherbrooke : la nouvelle organisation de développement économique en opération dès l’automne

22 juin 2021

Actualités

Le Gars du Lac et Hakuna Ananas : deux idées entrepreneuriales qui font leur chemin jusqu’au succès

18 juin 2021

Articles Reliés

Actualités

Entreprendre Sherbrooke : la nouvelle organisation de développement économique en opération dès l’automne

22 juin 2021

Actualités

Le Gars du Lac et Hakuna Ananas : deux idées entrepreneuriales qui font leur chemin jusqu’au succès

18 juin 2021
Toutes les publications