Pina Pâtisserie : la passion des macarons!

Partager

Antonio Pina s’est découvert une réelle passion pour la confection de macarons français il y a quelques années, lors de son cours en pâtisserie au Centre 24-Juin. Après des mois d’exploration dans le domaine, il a ouvert l’an dernier son petit commerce, Pina, sur la rue King Ouest. Sur place, on confectionne chaque semaine pas moins de 1000 macarons destinés à des épiceries, des boulangeries, des restaurants et des particuliers.

Dans son pays d’origine, le Mexique, Antonio a œuvré longtemps dans le milieu de la boulangerie et de la pâtisserie. Arrivé à Sherbrooke il y a dix ans, il s’est tourné vers le Centre professionnel 24-Juin pour élargir ses connaissances dans le domaine. « La première fois que j’ai goûté à un macaron, lors de mon cours, je suis carrément tombé en amour avec le produit. J’aime aussi l’aspect créatif lié à la confection des macarons », indique-t-il, précisant avoir travaillé tout au long de ses études à la boulangerie Les Vraies richesses, dans l’objectif d’approfondir sans cesse ses connaissances.

Le projet d’ouvrir une pâtisserie était dans la mire d’Antonio depuis plus de deux ans, mais c’est l’an dernier que le projet d’affaires a réellement pris son envol. Située sur la rue King Ouest, dans un local de 750 pieds carrés, Pina Pâtisserie se consacre à la fabrication artisanale de macarons français aux diverses saveurs, de chocolat à citron, en passant par caramel, pistache et framboise.

L’entreprise se spécialise pour le moment dans la distribution et fournit des macarons à une dizaine d’entreprises, soit des boulangeries, des épiceries et des restaurants de la région. Travaillant pour le moment seul, avec l’aide de son associée, Antonio confectionne entre 1000 et 1100 macarons par semaine.

Pour l’instant, Pina n’a pas de boutique sur place, mais les friands de desserts et les amoureux de macarons français peuvent faire leurs commandes en ligne, puisque l’entreprise offre le service de commandes pour emporter.

Des projets pour la prochaine année

Dans les prochains mois, Pina Pâtisserie élargira peut-être son offre, puisqu’Antonio aimerait aussi confectionner du chocolat. Même s’il s’agit d’un créneau plutôt populaire en Estrie, l’homme d’affaires croit pouvoir tirer son épingle du jeu. « Oui, il y a de la concurrence, mais chaque commerce apporte sa touche personnelle. De notre côté, nous voulons nous démarquer par nos produits de qualité et par notre proximité avec les clients. C’est d’ailleurs en écoutant notre clientèle que nous avons réalisé qu’il y a une demande pour le chocolat et les bonbons. »

Une boutique sur place fait partie des plans de l’entreprise. On aimerait y vendre des macarons, du chocolat et des bonbons, signés entièrement Pina Pâtisserie. « On aimerait aussi augmenter notre production et ainsi engager de nouveaux pâtissiers et des personnes créatives. J’aimerais vraiment créer de l’emploi.»

Pour en savoir plus sur cette entreprise sherbrookoise, rendez-vous au patisseriepina.com.

 

 

 

Partager

Articles récents

Actualités

L2D secteur Jacques-Cartier : « C’est le grand projet de notre vie professionnelle! »

12 avril 2021

Actualités

L’expérience Brad’s Gourmet : pour passionnés de pizzas et autres petits délices!

1 avril 2021

Articles Reliés

Actualités

L2D secteur Jacques-Cartier : « C’est le grand projet de notre vie professionnelle! »

12 avril 2021

Actualités

L’expérience Brad’s Gourmet : pour passionnés de pizzas et autres petits délices!

1 avril 2021
Toutes les publications