Revenir plus fort en misant sur demain

Partager

Contrairement à certains commerces qui peuvent sortir la tête de l’eau grâce aux ventes en ligne et à la livraison, les salles de sport, les centres d’entrainement et les studios de yoga sont plutôt limités en cette période de confinement et ne peuvent que miser sur le futur. Pro-Gestion Estrie s’est entretenu avec les équipes de 30 Minute Hit Sherbrooke, Clinique Axe-ion Santé, le Centre d’arts martiaux Larry Foisy et Olab Yoga pour voir comment ces petites entreprises s’en sortent pour le moment.

Touchés par la crise de la COVID-19 et dans l’obligation de suspendre temporairement leurs activités sur place, certains centres d’entrainement et de santé ont choisi de se tourner vers le Web, que ce soit pour la publication de programmes en ligne ou pour faire la promotion de leur entreprise.

Chez 30 Minute Hit Sherbrooke, un programme en ligne est disponible gratuitement pour les membres. « C’est un programme basé sur notre circuit régulier qui a été créé par la franchise, indique Julie-Anne Bergeron, entraineuse au centre sherbrookois 30 Minute Hit. Il est offert gratuitement à nos membres, mais ces derniers peuvent inviter dix personnes de leur famille pour participer gratuitement. Il est important de se tenir en forme, même pendant le confinement. L’exercice est d’ailleurs excellent pour le mental. »

Du côté du Centre d’arts martiaux Larry Foisy, on offre aussi des formations en ligne gratuites pour tous et des cours privés à moindres coûts. En cette période de crise, celui qui a ouvert les portes de son entreprise en 2006 tient aussi à revoir son offre de service. « Pour mars et avril, entre 40 et 50 personnes se sont connectées en ligne pour mes vidéos-conférences, dont un bon pourcentage de gens de l’extérieur de l’Estrie qui ne font pas partie de ma clientèle habituelle, explique le propriétaire Larry Foisy. C’est certainement la beauté des réseaux sociaux ; pouvoir rejoindre des gens de partout dans le monde », explique Larry, qui a aussi mis en ligne des vidéos de formation pour enfants.

Oui, les cours et les entraînements en ligne gratuits ou à moindres coûts permettent aux entreprises dans le domaine de garder le contact avec leur clientèle, mais ils n’engendrent pas (ou très peu) de revenus. « Nous offrons des vidéos en ligne pour nos abonnés, mais c’est une démarche de bienveillance bien plus que commerciale, souligne Annabel Dinet, copropriétaire du studio Olab Yoga.  Nous tenons à maintenir le lien d’attachement avec notre clientèle, mais la situation est très difficile pour nous, qui sommes en mode survie », explique celle qui a ouvert rue Belvédère Nord son studio de yoga en 2016, en compagnie de Sophie Bergeron.

Les vidéos en ligne gratuites proposant divers exercices de remise en forme ou de cours de yoga sont nombreuses et laissent donc peu de place aux formations virtuelles payantes. Les énergies doivent être mises ailleurs, croit Julie-Anne, du centre pour femmes 30 Minute Hit Sherbrooke.

« Les revenus ne rentrent pas, alors on se concentre à solidifier notre clientèle, pour qu’elle reste avec nous. On fait en sorte aussi de rester visible sur les réseaux sociaux pour attirer une nouvelle clientèle, lorsqu’il sera question de rouvrir le centre. Par exemple, en offrant gratuitement notre programme en ligne aux membres des familles de nos abonnées, nous espérons que ces femmes prennent goût à l’entrainement et qu’elles viennent nous voir par la suite. »

Faire le virage Web en créant des partenariats

Puisque la distanciation sociale est là pour rester encore un bon moment, certains entrepreneurs qui n’avaient pas encore fait de virage Web sentent maintenant l’urgence d’avoir une plateforme en ligne. C’est le cas de Marilyn Gingras, kinésiologue, ostéopathe, professeure de yoga et propriétaire de la Clinique Axe-ion Santé, située dans le secteur de Brompton.

« J’étais en train de refaire mon site Web lorsque la crise a commencé, explique l’entrepreneure qui a ouvert sa clinique il y a trois ans. Je n’ai donc pas de plateforme pour le moment. J’espère que le site sera prêt dans les prochaines semaines pour pouvoir ensuite offrir des cours, des programmes d’entrainement et des évaluations en ligne. »

Abdelouahab Mekki Berrada est professeur agréé au département de marketing et directeur des études de 1er cycle en administration à l’Université de Sherbrooke. Il indique que les centres d’entrainement doivent trouver une plus-value pour se démarquer sur le Web, puisque l’information dans le domaine du yoga, de l’entrainement et/ou de la santé est très accessible gratuitement et en permanence sur le Web.

« Ils doivent absolument offrir une plus-value, par exemple en s’associant avec d’autres entrepreneurs pour offrir plusieurs services. En cette période de confinement, un centre d’entrainement pourrait, par exemple, s’associer avec une clinique spécialisée dans la gestion du stress et des troubles de l’anxiété. Il faut pousser l’innovation pour qu’une simple petite vidéo sur le Web ne puisse pas concurrencer avec son entreprise. »

Vincent Camiré, conseiller en gestion et stratégie Web chez Pro-Gestion Estrie, abonde dans le même sens que monsieur Berrada. « De plus, pour que le virage numérique se fasse bien, il est nécessaire que le gestionnaire de l’entreprise s’implique personnellement et qu’il désire en apprendre plus sur le commerce électronique, parce qu’il s’agit maintenant d’un outil essentiel en 2020 et pour les années à venir. »

 

Photo principale : Olab Yoga (crédit photo Coconutlulaby)

Photo 2 : L’équipe de 30 Minute Hit Sherbrooke

Photo 3 : Larry Foisy, du Centre d’arts martiaux Larry Foisy

Photo 4 : Marilyn Gingras (à droite, à l’avant), de la Clinique Axe-ion Santé lors d,un cours de Zumba

 

Partager

Articles récents

Actualités

«La restauration, c’est un mode de vie, une passion» – Julien Bousquet, Westley

19 octobre 2021

Actualités

Entreprendre Sherbrooke : assemblée générale de fondation et formation du nouveau conseil d’administration

19 octobre 2021

Articles Reliés

Actualités

«La restauration, c’est un mode de vie, une passion» – Julien Bousquet, Westley

19 octobre 2021

Actualités

Entreprendre Sherbrooke : assemblée générale de fondation et formation du nouveau conseil d’administration

19 octobre 2021
Toutes les publications