Un local plus vaste pour le Centre de musique Victor de Sherbrooke

Partager

Véritable institution dans les villes de St-Hyacinthe, Granby et Drummondville, le Centre de musique Victor s’est installé en mai dernier à Sherbrooke, dans les locaux de Piano Blouin. Mais le magasin de musique déménagera le mois prochain dans un local beaucoup plus grand, rue King Ouest, question d’avoir plus d’espace et de mieux répondre aux besoins de sa clientèle.

Ouvert il y a près de 80 ans à St-Hyacinthe, le magasin a été racheté par Rémy Bazinet il y a 15 ans. Ce dernier y travaillait depuis l’adolescence. Puis, le Centre de musique Victor s’est aussi installé à Granby et Drummondville. Récemment, c’est à Sherbrooke que le propriétaire a choisi d’ouvrir son 4e magasin spécialisé dans la vente d’instruments, dans la location d’instruments de musique et de sonorisation, ainsi que dans les cours privés.

« Sherbrooke, s’est une suite logique, explique Rémy. Les quatre magasins forment un quadrilatère. On avait aussi une clientèle qui venait de Sherbrooke. Cependant, on n’offre pas le service d’enseignement ici, puisqu’il y a déjà beaucoup d’écoles de musique sur le territoire. On préfère se concentrer sur le magasin et sur l’expérience client. »

Le Centre de musique Victor déménagera dans quelques semaines dans un local de 3 400 pieds carrés, au 2222 rue King Ouest. « Nous avons trois locaux fermés pour essayer les instruments. Nous sommes les seuls dans la région à offrir cette expérience client. Certaines personnes sont parfois gênées d’essayer des instruments parce qu’elles commencent leur apprentissage et ne sont pas très bonnes. Le fait d’avoir des salles fermées permet d’essayer les instruments avant l’achat sans gêne. »

Et en ces temps de crise, est-ce que la musique connait une hausse de popularité? Absolument, répond Rémy.

« Les achats d’instruments ont beaucoup augmenté depuis le début de la COVID-19. Je n’avais jamais vu une augmentation semblable à celle-ci, tant dans les ventes que dans l’augmentation de nouveaux clients. Par contre, la production a baissé en raison de la crise, alors c’est tout un défi pour nous », poursuit Rémy, précisant que les instruments les plus populaires sont le piano, la guitare électrique et la guitare acoustique.

Avis aux intéressés, le propriétaire est à la recherche de gens passionnés par la musique pour se joindre à l’équipe. C’est que le déménagement dans un plus vaste local permettra la création d’environ cinq emplois.

Pour plus de détails sur cette entreprise, rendez-vous au cmvictor.com.

Photo dans le texte: Rémy Bazinet, propriétaire

 

Partager

Articles récents

Actualités

Les Grenailles : un divertissement entre amies transformé en véritable entreprise

14 septembre 2020

Actualités

Des nouveautés et des collaborations pour le 3e anniversaire des Zerbes Folles

8 septembre 2020

Articles Reliés

Actualités

Les Grenailles : un divertissement entre amies transformé en véritable entreprise

14 septembre 2020

Actualités

Des nouveautés et des collaborations pour le 3e anniversaire des Zerbes Folles

8 septembre 2020
Toutes les publications