Une activité qui permettra de rapprocher les producteurs sherbrookois au milieu de la restauration

Partager

Vendredi dernier, l’équipe d’Agriculture Sherbrooke a remis à 25 restaurateurs sherbrookois des boites remplies de produits frais et transformés provenant d’une dizaine de producteurs de Sherbrooke. Cette activité, en collaboration avec la Ville de Sherbrooke, avait pour objectif de maximiser la solidarité entre les producteurs d’ici et les restaurateurs et traiteurs sherbrookois, qui vivent présentement une période très difficile en raison de la pandémie et ses restrictions. Pas de doute, l’initiative a fait grandement plaisirs aux récipiendaires et elle portera certainement ses fruits dans les prochains mois.

Au menu; des viandes (saucisses, porc, dinde, bacon, etc.) de la Ferme des trois cultures, de l’ail noir et de l’ail déshydraté de la ferme Nos Aileux, des pouces et des semences de chez Vertige, des champignons séchés de la Ferme Monark, de la vinaigrette d’Érabilis, du pesto, des herbes salées et des pousses de chez Agropol, de la salade mesclun et des carottes récoltées sous la neige de chez Olistik, de la viande, de l’ail et des courges de la Ferme Bibeau, des patates de la Ferme Ste-Catherine, du miel de bleuets et de fleurs sauvages de la Miellerie de l’Estrie et du mousseux de la Halte des Pellerins.

Gracieuseté de la Ville de Sherbrooke et Agriculture Sherbrooke, ces produits ont été remis vendredi, dans les locaux du Centre de valorisation de l’aliment (CVA Estrie) à 25 restaurateurs et traiteurs qui s’étaient inscrits à cette activité en décembre dernier.

Cette initiative permet aux producteurs de mettre en valeur leurs produits auprès de gens passionnés par les aliments, la création de recettes et la gastronomie. Agriculture Sherbrooke espère que ces nouvelles découvertes de produits sherbrookois encourageront les restaurateurs, chefs et traiteurs participants à devenir de véritables ambassadeurs de l’achat local auprès de la population.

Karine Péloquin, de la Ferme des trois cultures, est confiante que cette activité apportera une grande visibilité aux producteurs d’ici. « Qui cultive des tomates l’hiver? Qui élève de la dinde à Sherbrooke? Qui dois-je approcher pour remplir mon frigo de produits sherbrookois? Voilà les questions auxquelles répondent Pro-Gestion Estrie, Agriculture Sherbrooke, la Ville de Sherbrooke, le MAPAQ et l’UPA, par différentes actions qu’ils posent. Si les Sherbrookois sont au courant qu’il est possible, par exemple, d’acheter son porc et son poulet à la Ferme des trois cultures, peut-être qu’ils prendront l’habitude de faire un petit détour pour venir nous voir! »

Des retombées positives

À peine quelques heures après la distribution des boites, plusieurs restaurateurs chanceux publiaient sur leurs réseaux sociaux des photos des produits qui leur ont été offerts, ainsi que idées de recettes inspirées des produits de nos producteurs.

« C’est une belle façon de créer un maillage entre nos cuisines et les producteurs locaux, indique Annie Faucher, copropriétaire du Liverpool Billard Night Life. Je compte bien m’en inspirer pour retravailler mon menu », poursuit Annie, qui, 24 heures après la récupération de sa boite, publiait déjà sur sa page Facebook une recette concoctée à partir des produits de la Ferme des trois cultures, d’Olistik et d’Érabilis.

Certains restaurateurs comptent aussi redonner au suivant. « Cette semaine, avec une partie des produits que nous avons reçu, nous allons faire des plats aux couleurs du O’Chevreuil et les redonner à des gens dans le besoin! », souligne Maxime Saumier Demers, copropriétaire du O’Chevreuil taverne-américaine. Ce dernier a souligné au passage avoir particulièrement adoré les petites carottes de la Ferme Olistik.

« Merci pour ce magnifique panier de produits locaux! Des heures de plaisir pour préparer et déguster tout ça, indique pour sa part Stéphanie Maillard, copropriétaire du Méchant Steak Sherbrooke. C’est aussi une belle façon de nous faire découvrir de nouveaux fournisseurs et futurs partenaires pour notre prochain menu, lorsqu’il nous sera enfin possible de rouvrir notre salle à manger. Quelle belle attention envers notre industrie durement touchée par cette pandémie. »

Notons que les restaurateurs et traiteurs chanceux sont : Boefish, Café Aragon, Café L, Café Pierre Jean Jase, Célestine Café, L’Empreinte cuisine soignée, L’Entre Amis, Festin Royal, Kobo Ramen bistro japonais, Le Baluchon Santé, Liverpool, L’Omnibouffe, Loubards, Madame Gourmandine, Méchant Steak, O’Chevreuil taverne américaine, Overflow, Pain Voyageur, Pizzicato, Poivron rouge, Rôtisserie Chanteclerc, Savo, Shaker Sherbrooke, Tapageur, Vin Polisson.

Inviter à mettre en lumière cette activité de solidarité, les médias ont été nombreux à répondre à l’appel. Merci à TVA Sherbrooke, Bell Média, Noovo, La Tribune, 107,7 Estrie, Rythme FM et Ici Estrie pour cette couverture.

Envie d’en savoir plus sur l’agriculture d’ici? Rendez-vous au agriculturesherbrooke.ca ou sur la page Facebook Agriculture Sherbrooke.

 

Photo 1: L’équipe de Baluchon Santé n’a pas perdu de temps pour se mettre aux fourneaux.

Photo 2 : Cynthia Dubé, responsable des communications et de la promotion chez Pro-Gestion Estrie, et Marie-France Audet, agente de développement agroalimentaire chez Pro-Gestion Estrie.

Photo 3 : Maxime-Alex Leblanc Simard, propriétaire du Shaker Sherbrooke

Photo 4 :  Caroline Pfeuti et Stéphane Verscheur, propriétaires duCafé Pierre Jean Jase.

Photo 5 : Ashley Wallis, copropriétaire de Vertige ferme urbaine et instigateur du CVA Estrie, en compagnie de Josée, employée au CVA Estrie à la Boutique Origine.

Photo 6 : De gauche à droite, Geneviève Paquet, de chez Praline communication, Marie-France Audet, agente de développement agroalimentaire chez Pro-Gestion Estrie, Cynthia Dubé, responsable des communications et de la promotion chez Pro-Gestion Estrie, Etienne Gagnon, caméraman à TVA Sherbrooke et Eve Beauregard, journaliste à TVA Sherbrooke

Partager

Articles récents

Actualités, Commerce en ligne

ENTRE+AIDE propose une nouvelle visibilité pour les entreprises offrant des cours en ligne

1 mars 2021

Actualités

Des repas signés O’Chevreuil, faits avec des produits de producteurs sherbrookois, remis à Moisson Estrie

26 février 2021

Articles Reliés

Actualités, Commerce en ligne

ENTRE+AIDE propose une nouvelle visibilité pour les entreprises offrant des cours en ligne

1 mars 2021

Actualités

Des repas signés O’Chevreuil, faits avec des produits de producteurs sherbrookois, remis à Moisson Estrie

26 février 2021
Toutes les publications