Wave Kombucha : l’histoire derrière cette petite entreprise prometteuse

Partager

Connue d’abord sous le nom Djodjo Kombucha, l’entreprise de Julien Lamontagne et de Joël Gagnon,Wave Kombucha, va bon train. Le breuvage, produit de A à Z par les deux propriétaires au Centre de valorisation de l’aliment (CVA Estrie), cumule maintenant les différents points de vente en Estrie, mais aussi à l’extérieur de la région. Son nouveau concept de canettes, qui complète l’offre déjà existante du kombucha en vrac, permet à l’entreprise d’accéder à de nouveaux marchés et ainsi gagner du terrain.   

Avant de se lancer en affaires,  Julien Lamontagne travaillait dans le milieu des services sociaux, alors que Joël Gagnon se spécialisait en ingénierie. Passionnés depuis toujours de brassage de bière artisanale, ils réfléchissaient à un modèle d’entreprise depuis quelques années, avant de se lancer dans la fabrication de kombucha.

«On s’est imaginé un modèle d’affaires qui ressemble à celui de microbrasserie, puisqu’on fait notre kombucha à partir des mêmes cuves que celles utilisées dans les microbrasseries, explique Julien. Nous proposons davantage une expérience gustative qu’une expérience santé. C’est un breuvage qui peut très bien accompagner un repas et c’est aussi une alternative aux boissons alcoolisées, en raison de l’acidité et des saveurs qu’on peut aller chercher avec ce produit. Nous mettons du houblon dans nos recettes pour aromatiser le breuvage. Par exemple, nous avons trois variétés de houblon qui tendent vers les fruits tropicaux. On peut aussi ajouter du kombucha à l’alcool, dont le gin, pour faire différentes recettes. »

Wave Kombucha, fabriqué à Sherbrooke

Incorporée en juillet 2019 sous le nom de Djodjo Kombucha, l’entreprise se concentrait au départ sur la vente en vrac. Mais avec sa nouvelle offre, la canette, l’entreprise prend un nouveau virage en faisant la transition vers le nom Wave Kombucha. La vente en vrac se poursuivra, mais la canette permet d’élargir le marché.

« La COVID-19 a freiné l’élan du vrac, souligne Julien. La tendance a diminué pour des raisons sanitaires. Avec le lancement du projet de canettes, nous pourrons aussi acquérir de nouveaux marchés, à l’extérieur de la région. »

Wave Kombucha (Djodjo Kombucha) est produit de A à Z par les deux propriétaires au CVA Estrie, de la fermentation du thé à l’assemblage des produits jusqu’à la mise en canettes.

«Nous faisons partie des premiers à s’être installé au CVA Estrie, en 2019. Au départ, on travaillait à temps partiel sur notre entreprise, mais aujourd’hui, nous sommes pratiquement à temps plein sur le projet. Nous sommes d’ailleurs en pleine croissance et nous venons de recevoir de nouveaux équipements qui nous permettront de sortir 3000 canettes par semaine. »

En ce moment, quatre saveurs sont disponibles en vrac et trois en canettes. Les produits sont disponibles dans plusieurs épiceries, ainsi que chez Faro, à la Coop Alentour et au Silo, entre autres. Notons que Wave Kombucha compte sur plusieurs fournisseurs de la région pour ses équipements et ses ingrédients, dont les Zerbes Folles, le Versant rouge, la Coop Alentour et Vinestrie.

Pour en savoir plus sur cette entreprise sherbrookoise, rendez-vous au www.djodjokombucha.com (des changements seront apportés au site au cours des prochains mois) ou sur la page Facebook Wave Kombucha.

Photo: Julien Lamontagne et Joël Gagnon.

 

Partager

Articles récents

Actualités

Rapport annuel 2020 : s’adapter et suivre le rythme

12 mai 2021

Actualités

Serre en ville : la nouvelle entrepreneure qui a troqué les voyages pour le jardinage!

5 mai 2021

Articles Reliés

Actualités

Rapport annuel 2020 : s’adapter et suivre le rythme

12 mai 2021

Actualités

Serre en ville : la nouvelle entrepreneure qui a troqué les voyages pour le jardinage!

5 mai 2021
Toutes les publications